.



Bienvenue chez moi.
Je vous y montre mes collections diverses, et les poésies et contes que j'aime.
N'hésitez pas à me laisser vos commentaires.
Vous pourrez voir mes collections et broderies déjà publiées sur mon ancien blog ICI

lundi 22 janvier 2018

Provence

    
Dans cet hiver pluvieux et très venteux, un petit air de printemps avec les premières fleurs qui sortent dans mon jardin


et un petit air d'été avec ce joli marque-page provençal que m'a envoyé pour le nouvel an MARIE POUPEE






Merci Marie !




                         Provence

D’un roi des Alpes, un pic, d’un sommet couronné,
La Méditerranée eut un jour une fille.
Jamais sur terre enfant ne fut mieux parrainé :
Lavandes, romarins, gentianes et jonquilles.


Belle brune aux yeux bleus, enfant bénie des dieux,
Elle eut la bonne idée de vouloir naître en France,
Au pied d’un olivier et sous l’azur des cieux.
Son père dit alors « ton nom sera Provence »

Elle vécut ainsi au cœur de la beauté,
Des contreforts alpins jusqu’à ces belles rives,
Croquant à pleines dents cette dualité,
Et des monts et des grèves éternelle convive.

Dormant un soir ici, sur le bord d’un torrent,
Se baignant quelquefois dans un lac d’eau limpide,
Vous la verrez souvent, sur des galets, courant,
Tel un cheval fougueux, libre, fier, intrépide.

Vous la verrez aussi dans les bruns et les roux
Des arbres, quand l’été cède devant l’automne,
Dans les jeunes rameaux brisés par le courroux
D'un mistral conquérant qui dévale le Rhône.

Et dans le dur travail comme dans le repos,
Dans la sieste sacrée où l’homme se dévoue,
Elle est dans ce berger qui mène son troupeau
Et dans ce paysan qui peine dans la boue.

Au son du galoubet, au son du tambourin,
Regardez-la danser au bord de la Durance
Ou rêver près d’un port, au bras d’un beau marin
D'escales inconnues, de bateaux en partance.

Belle brune aux yeux bleus, enfant bénie des dieux,
Elle eut la bonne idée de vouloir naître en France,
Au pied d’un olivier et sous l’azur des cieux.
Son père dit alors « ton nom sera Provence »



André Sevain (poesie.webnet)